---

A QUOI PEUT BIEN SERVIR UNE LETTRE DES LIVRES POUR UNE RESSOURCERIE ?

C'est une bonne question, car le temps d'écrire cette lettre et les livres dont nous parlons risquent d'avoir disparu des rayons. Cela ne fait rien, l'envie est trop forte de créer des liens avec vous,  lecteurs que nous croisons les mercredis et samedis. Nous aimerions, plus que nous ne le faisons déjà, chercher avec  vous si vous le souhaitez  un auteur, un titre d'ouvrage qui vous intéresse, attirer votre attention sur les petites perles qui nous arrivent ou  les collections qui sont en train de se former, surtout que le manque de place en magasin nous oblige à avoir un stock parfois important à l'abri de vos regards.

Si vous êtes collectionneur, si un auteur vous intéresse particulièrement, si le collège ou le lycée de votre enfant vous a demandé d'acheter un ouvrage précis, n'hésitez pas à nous écrire par mail, nous vous répondrons dans la semaine.

Et si vous avez envie de rédiger un article pour la prochaine Lettre des livres ou de concocter une courte critique à accrocher à un ouvrage en vente au CERR, n'hésitez pas, contactez-nous !

ON EN PARLE EN CE MOMENT

Deux livres de la rentrée littéraire 2018 sont déjà (!) arrivés à la ressourcerie. 3 euros seulement ! A offrir peut-être ?

Jérôme Ferrari « A son image » Actes Sud

Ce somptueux roman en forme de requiem pour une photographe défunte est l'occasion d'évoquer le nationalisme corse, la violence des guerres modernes et les liens ambigus qu'entretiennent l'image, la photographie, le réel et la mort.

Pauline Delabroy-Allard. Ça raconte Sarah. Les Editions de minuit

Ça raconte Sarah, sa beauté mystérieuse, son nez cassant de doux rapace, ses yeux comme des cailloux, verts, mais non, pas verts, ses yeux d’une couleur insolite, ses yeux de serpent aux paupières tombantes. Ça raconte Sarah la fougue, Sarah la passion, Sarah le soufre, ça raconte le moment précis où l’allumette craque, le moment précis où le bout de bois devient feu, où l’étincelle illumine la nuit, où du néant jaillit la brûlure. Ce moment précis et minuscule, un basculement d’une seconde à peine.

---

UN OUVRAGE À ADOPTER. IL EST DANS NOS RAYONS DEPUIS LONGTEMPS ET C'EST INJUSTE.

La Grande histoire de la Commune de Georges Soria. Édition du centenaire.

Robert Laffont et le Livre Club Diderot, Paris (5 tomes)

L'auteur est un historien membre du parti communiste. L'ouvrage vaut surtout pour la richesse et l'abondance de ses illustrations. Jusqu'à présent, ce monument était à 40 euros, il vient d'être mis à 20 euros. C'est une occasion à saisir !

A propos de la Commune  Victor Hugo écrit :

"Le cadavre est à terre mais l'idée est debout. "

On lui doit en effet les idées de démocratie sociale, d'ateliers coopératifs, les propositions du caractère révocable des mandats et du vote des étrangers etc...

---

C'EST CHOUETTE ET CE N'EST PAS CHER !

Plusieurs petits livres de la Collection les Albums du Père Castor sont arrivés à la ressourcerie. Cela doit rappeler des souvenirs à certains d'entre vous!

Saviez-vous que les archives du Père Castor étaient inscrites depuis 2017 à l'inventaire Mémoire du Monde de l'Unesco aux côtés de la Tapisserie de Bayeux, de la Déclaration de l'homme et du citoyen, des films des frères lumière ou de l'appel du 18 juin 40 ? Ces albums sont considérés comme des classiques de la littérature enfantine et sont traduits dans de nombreuses langues.

C'est en 1931 que débute la collection..  "Antérieurement, le texte prédominait. Vous aviez un pavé texte, et un pavé images. A partir du Père Castor, elles deviennent un langage à part entière appelé à dialoguer avec le texte. On va par exemple voir du côté de l'image les méandres d'une rivière et des éléments non narratifs, un poisson, une grenouille, et parallèlement une narration".", souligne  Michel Defourny, spécialiste en littérature jeunesse et porteur du projet de candidature. 

"On voulait le meilleur pour l'enfant, on voulait que ce soit des étincelles, on voulait qu'il soit accessible, y compris financièrement. Donc on suivait la chaîne du livre, le papier, le côté souple, juste deux agrafes", raconte Maryse Causse-Guimbard, présidente de l'association des amis du Père Castor.

Pour en savoir plus : http://www.perecastor.fr/archives

---

LA SURPRISE DU JOUR

Elle vient de Sophie Da Cunha qui un jour est venue à la ressourcerie musarder, demander si nous n’avions pas de vieux journaux. On l'a amenée dans notre réserve au fin fond de tout. Elle a trouvé  de vieux « Lectures pour tous », bien fatigués. Elle en a fait un plafond remarquable pour le Marie Cuba Café à Artigat !

---

LE TEXTE DU JOUR

Allez, réapprenons à écrire de vraies lettres bien alambiquées.

La lettre pour annoncer un cadeau vous permettra d’offrir un livre du CERR à votre voisine ou votre voisin. Il y a même dans cette lettre une belle erreur d'orthographe, comme quoi, ce n'était pas forcément mieux avant.

In LA CORRESPONDANCE DE TOUT LE MONDE -/conseils pratiques - lettres de grands écrivains - lettres intimes - lettres diverses - lettres commerciales. Heudebert Lucien

ALBIN MICHEL. 10 euros . Livre non daté mais probablement du début du XXème siècle

---

INFORMATIONS PRATIQUES

Le prix des livres

Livres de poche: 0,50€

Livres grand format: 1€

Livres avec gommettes bleues: 2 ex – 0,50 €

Livres avec gommettes vertes: 5 ex – 0,50

Livres enfants : prix étiqueté

Beaux livres,livres spécialisés: prix étiqueté

Livres anciens: prix à l'intérieur de l'ouvrage

Les livres sur Le Bon coin: cliquer ici

Nous mettons sur « Le Bon coin » les livres qui ont un peu de valeur : livres spécialisés, livres un peu anciens ou ouvrages non réédités. En général, ils sont à plus de 10 euros.

Nous écrire: librairie@cerr.fr. Réponse dans la semaine.